Mot de la directrice

SAMSUNG CAMERA PICTURES

L’ANAAT a été créée le 28.03.2011 sous la forme d’un Établissement Public à caractère Industriel et Commercial. Elle est issue de l’EPIC ANAT à la faveur des changements législatifs et règlementaires intervenus dans le domaine de l’aménagement du territoire qui ont rendu indispensable de revoir ses missions et de conforter son rôle de service public.

L’ANAAT est placée actuellement sous la tutelle du Ministère de l’Intérieur, des Collectivités Locales et de l’Aménagement du Territoire (http://www.interieur.gov.dz).

Néanmoins , elle était auparavant placé sous la tutelle du Ministère de l’Aménagement du Territoire et de l’Environnement  ensuite sous le Ministère de l’Aménagement du Territoire, du Tourisme et de l’Artisanat.

Partenaire privilégié, l’ANAAT a , durant des décennies et ce depuis sa création en 1980, assuré des prestations d’études, d’assistance et de conseil aux ministères, aux administrations , aux collectivités locales ainsi qu’aux différents opérateurs techniques et économiques dans ses domaines de compétence que sont l’aménagement et le développement durable des territoires dans toute leur diversité. L’ANAAT est représentée au niveau local par le siège, Trois (03) Directions Régionales et dix (10) Délégations Régionales qui couvrent un très large espace territorial du pays.

L’ANAAT ambitionne aujourd’hui, d’une part, d’affirmer son rôle d’instrument stratégique du Ministère de tutelle notamment par sa participation à l’élaboration de la politique et des programmes nationaux d’aménagement et de développement du territoire , l’élaboration de toute étude ou expertise en matière d’aménagement du territoire portant sur les aspects institutionnels d’aménagement du territoire ; l’élaboration et l’évaluation des instruments d’aménagement du Territoire et, d’autre part, de consolider son rôle de partenaire privilégié pour toutes les prestations d’études et d’assistance entrant dans le cadre de ses compétences.

Dans le contexte actuel, l’ANAAT est un partenaire incontestable pour la mise en œuvre de la nouvelle stratégie d’aménagement qui vise principalement à asseoir et impulser  les dynamiques territoriales fondées sur la croissance compétitive des secteurs de l’agriculture, du tourisme,de l’artisanat, de l’industrie, des services et de l’économie de la connaissance.

Ces cinq secteurs constituent les fondements qui garantissent la construction d’un nouveau régime de croissance garantissant l’émergence de territoires compétitifs et attractifs.